Sexe gratuit

Stehphanie n'arrive plus à parler dans la rue avec cette grosse chibre

Tout le monde le sait, Stéphanie a la grande gueule ! À chaque fois qu’elle se tape un mec, elle ne cesse d’en parler à qui veut l’entendre en tenant des propos acerbes. Stéphanie trouve toujours ses partenaires incapables, considérant qu’ils n’ont rien dans le pantalon. Si vous avez eu une aventure sexuelle avec elle, évitez son chemin dans la rue, car vous risquez d’avoir la honte de votre vie. Elle est différente des amatrices.

Stéphanie prenait plaisir à ridiculiser les hommes jusqu’à ce qu’elle tombe sur Carl, une brute à la queue hors du commun. Depuis qu’elle a reçu dans le cul le gros chibre de ce mec, elle ne parle plus dans la rue.

L’honneur des hommes sauvé à la suite d’une partie de baise hardcore

C’est une de ses amis qui lui parla de Carl. Stéphanie apprit que ce mec a un caractère bestial lorsqu’il est au lit et que sa bite fait très peur. Et comme à ses habitudes, Stéphanie a ri en entendant les propos de son amie. Pour elle, ce Carl n’était qu’un plaisantin de plus qu’elle allait vite mettre au pas. Elle parvint à programmer un rendez-vous avec ce dernier pour une partie de baise à haute tension !

Carl avait déjà entendu parler de Stéphanie et savait qu’elle a la fâcheuse manie de se foutre des mecs. Il avait la lourde charge de sauver l’honneur des hommes et il y parviendra admirablement.

Le jeune homme ne fera pas de cadeau à Stéphanie qu’il défoncera sans pitié. Pendant près d’une heure, son immense queue visita la chatte et le trou du cul de la garce qui n’aura aucun moment de répit. Ses va-et-vient étaient tellement violents que Stéphanie n’en pouvait plus. Elle n’avait d’autre choix que de lui demander d’arrêter ! Stéphanie abdiqua et en avait honte. Elle venait de prendre une cuisante défaite face à Carl et mit plus d’une semaine avant de mettre les pieds dehors. Stéphanie, autrefois très loquace, a perdu la langue et n’ose dire mot quand elle passe dans la rue.

Laissez votre commentaire à propos de cet article